Digitalisation de vos formations Ep4

Créer du contenu (partie 1) - La vidéo

Parmi les différents types de contenus possibles, l’un des plus appréciés est sans aucun doute la vidéo. Mais certains éléments sont à respecter afin de s’assurer un rendu de qualité et donc un meilleur Nivea d’attention de vos apprenants?

Voyons cela ensemble, prêts ?
– Temps de lecture 7min

Comment construire une vidéo ?

L’équipement :

 

L’image :

Selon nous l’idéal est d’utiliser une caméra professionnelle, mais nombre d’entre vous n’en disposent pas. Dans ce cas un bon appareil photo ou un smartphone peut tout à fait faire l’affaire

Assurez-vous que l’image soit parfaitement stable (utilisez un trépied ou un support pour stabiliser l’appareil que vous aurez choisi pour faire la vidéo)

Le son :

Utiliser un micro permettra de mieux capter le son de la personne qui parle et d’éliminer de potentiels bruits ambiants qui apparaissent en général lorsqu’un smartphone (par exemple) est utilisé pour réaliser les vidéos.

Selon nous, l’idéal est le micro-cravate pour sa discrétion et la qualité du son qu’il permet d’obtenir. Mais vous pouvez vous contenter du micro de votre caméra/smartphone, il vous faudra par contre faire des essais pour vous assurer que la qualité du son est suffisamment bonne.

Le son est l’élément le plus important de votre vidéo. C’est essentiellement par le son que vous véhiculez votre message, donc soyez sûr que vos paroles soient audibles et que le son sorte de façon claire (sans écho ou bruits de fond) et ininterrompue.

L’éclairage :

Favorisez les lieux baignés de lumière naturelle pour une meilleure réapparition de la lumière et un meilleur effet de profondeur

Scénarisez vos vidéos

 

Scénarisez une vidéo, c’est définir :

  • Sa durée totale
  • Ses objectifs de communication
  • La liste des différents plans, des différentes scènes avec la durée estimée de chaque plan
  • S’il s’agit de filmer des personnes : définir le cadrage associé à chaque plan (plan large, plan mi-cuisse, gros plan, …)

Enfin, l’écriture du script sera également une composante majeure de la scénarisation de vos interventions vidéo. Elle permet entre autre de donner un aspect fluide et éviter les tics de langage.

Une bonne vidéo c’est aussi un bon orateur


Attention au langage corporel plat et aux tons de voix monotones, c’est une évidence pour beaucoup, mais une formation intégrant de la vidéo se doit d’être captivante. Si vos sujets sont intéressant pour vos apprenants rappelez-vous que dans
l’épisode précédent nous vous mettions en garde sur le fait qu’il est bien plus facile de se déconcentrer lorsque la formation se fait en ligne. 

Titanic ne s’est pas fait en un jour

 

Votre vidéo à maintenant presque tout d’une superproduction hollywoodienne, mais pensez bien à la regarder et la réécouter en l’incorporant sur son support final (l’endroit d’où vos apprenants y auront accès). Il serait dommage de couler à pic à 2 brasses de l’oscar.

Quelques conseils :

La vidéo est longue ? Pensez au montage et à ‘édition.

Dans le cas où votre vidéo serait (trop) longue, mettez la priorité sur son rythme et coupez les passages trop “mous”.

C’est tout pour cet épisode, à la semaine prochaine pour la 2e partie de cet épisode. Et parce qu’on pris l’habitude de vous le dire, gardez en tête que la technologie n’est qu’un outil au service de votre pédagogie.

Si un sujet spécifique concernant la digitalisation de vos formations vous intéresse, n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires ci-dessous, nous intégrerons la réponse dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email