Bonus

Episode bonus : conseils pour vos activités

– Temps de lecture 3min

Adaptez votre contenu...

Au niveau de vos participants : Si vous proposez un cours pour débutant vous aurez un fort intérêt à vulgariser au maximum et proposer un contenu complet avec des mises en situations de types cas pratiques et exercices adaptés à la complexité de votre cours.

Au e-learning

  • Si votre apprenant suit une partie de son cours seul ou à l’aide de supports mis à disposition sur votre plateforme, faites en sorte que chaque activité ne lui prenne pas plus de 10 minutes.
  • Nous l’avons vu la semaine dernière : Vous pouvez avoir intérêt à ne pas noter la totalité de vos quiz. Ceux-ci seront alors utilisés pour obtenir une validation sur les compétences acquises et pourront être vues positivement par vos apprenants.
  • Utilisez le plus possible la vidéo car c’est à notre sens aujourd’hui le mode qui permet d’obtenir le plus d’engagement de la part des apprenants et de créer du lien avec votre marque, votre organisme.

Exemples d’activités :

  • Exposé interactif : Exposé interactif via classe virtuelle ou diaporama partagé ou consultation de modules de E-Learning, E-Reading ou vidéo learning (cf. Point 6)
  • Partage d’idées type Brainstorming pédagogique ou « appel au groupe » : fonctionnalités de brainstorming sur classes virtuelles ou via des outils tels que Klaxoon ou Wooclap.
  • Exercices de sous-groupes tels que études de cas, projet fil rouge, retour d’expérience, etc… : travail à distance en autonomie, puis partage avec son binôme ou trinôme par téléphone ou via des outils tels que Slack ou Yammer. Synthèse en plénière via classes virtuelles.
  • Jeux de rôles et/ou simulation : travail de réflexivité à distance en amenant les apprenants à travailler sur des simulations anticipée (« racontez-nous comment va se dérouler votre entretien ? ») ou simulations différées (« racontez-nous comment s’est déroulé votre dernier entretien ? »).
  • Démonstration : consultation de tutoriels en autonomie + défi à relever par chaque apprenant pour mettre à l’épreuve ce qu’il vient d’apprendre + temps d’auto-réflexivité avant une mise en commun en plénière via classe virtuelle.

N’oubliez pas le design

Le visuel d’un contenu en ligne doit être impactant et refléter votre image. Utiliser le meilleur outil technologique ne suffira pas, il faudra l’adapter à vos usages, à votre image, à vos apprenants. Un design attractif permet de stimuler un apprenant et rend l’expérience d’apprentissage plus agréable.

Faites participer vos apprenants de façon active :

L’engagement de vos apprenants est  la clé de voûte d’une formation réussie. Un apprenant qui prend goût a se former se formera plus efficacement. Plusieurs actions vous permettront de maximiser l’engagement et la participation de vos apprenants. Vous en trouverez quelques unes sur ce lien.

C’est tout pour aujourd’hui ! La semaine prochaine sera le dernier épisode de cette série on y parlera de retours d’expériences d’entreprises ayant fait le pas de la transformation du présentiel vers le e-learning.

A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email