L’entretien professionnel

L’entreprise devra informer le salarié dès son embauche sur la tenue de 2 entretiens professionnels par an avec l’employeur. Il s’agira d’une occasion pour l’employeur d’aborder avec l’intéressé les perspectives d’évolution professionnelle dont l’employé pourra bénéficier dans son poste, de la VAE (validation des Acquis par l’Expérience), le CPF, et le financement du dispositif.

L’organisation de ces entretiens professionnels est obligatoire. Toute entreprise de 50 salariés ou plus qui déroge à la règle et notamment qui n’a pas fait bénéficier d’une formation professionnelle un salarié depuis 6 ans encourt le paiement d’un abondement correctif. Son montant est fixé à 3000 euros.

Vous désirez en savoir plus ? Cliquez ici.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email