Investir dans la formation pour accompagner et compléter les réformes

Aujourd’hui le taux de chômage des Français sans diplôme est de 18 %, contre 6 % pour les Français ayant un diplôme bac + 2 et équivalent. Muriel Pénicaud l’a rappelé à maintes reprises depuis sa prise de fonction, “la meilleure protection contre le chômage, c’est la compétence“. Le Plan d’investissement compétences veut ainsi s’attaquer au chômage de masse.

Le numérique, la robotique et la prise de conscience des exigences écologiques transforment l’ensemble de l’économie. Ils ont un impact fort sur les métiers, les organisations du travail et les compétences attendues des actifs. Aussi, un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés et un million de jeunes éloignés du marché du travail vont être formés dans les 5 ans à venir pour améliorer leur retour à l’emploi.

Vous désirez en savoir plus ? Cliquez ici.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email