[Entretien] Partenariat avec l’ENSET Ebolowa (université de Yaoundé 1)

Entretien avec Mme Annette CATTOEN, CEO de Schola Ingénierie

 

En 2021 Schola Ingénierie se lance dans un projet de développement en Afrique, et premier pays dans lequel l’entreprise à décidé de s’étendre est le Cameroun. Nous avons donc préparé une rapide interview de notre dirigeante Mme Cattoen pour vous en dire un peu plus sur ce projet :

  

Q : Vous vous apprêtez à lancer un partenariat avec l’une des composantes de l’université de Yaoundé 1 au Cameroun. Pouvez-vous nous dire de quand date ce projet ?

 

A.C : Nous nous sommes rapprochés des équipes de l’ENSET il y a près d’un an et nous avons immédiatement vu le potentiel d’un tel partenariat. Pour eux, c’est une opportunité de fournir des formations de qualité à une population en demande. Pour nous la possibilité de s’implanter sur un nouveau marché.

Q: En quelques mots, quel est l’objet de ce partenariat ?

 

AC : Nous allons mettre notre catalogue de formation à distance au service des apprenants de l’ENSET. Nous nous adressons essentiellement à des professionnels de la relation client et des ressources humaines, mais également à des managers.

Q : Pourquoi ce marché en particulier, pourquoi avoir choisi le Cameroun pour votre projet de développement ?

 

A.C : Nous avons choisi le Cameroun car nous avons des contacts sur place qui ont su nous prévenir à temps. C’est à dire au moment ou la demande s’est faite sentir. C’était un mélange de la bonne opportunité, dans le bon timing avec le bon partenaire.

Q: Qu’est-ce qui vous conforte dans le fait qu’il s’agisse du bon partenaire, pourquoi l’ENSET ?

 

A.C : Nous nous sommes très rapidement rendu compte que notre vision des choses est la même. Notre objectif commun étant de participer à la modernisation de l’offre de formation pour les professionnels se formant auprès de l’ENSET. Schola [Ingénierie] tire à ce titre une grande fierté de la confiance que nous ont accordé les équipes de l’ENSET de l’université de Yaoundé 1 et a hâte de lancer la première session de formation.

Q : Quand débuteront les formations ?

 

A.C : Le 8 mars.

Q : D’autres partenariats sont-ils prévus dans le pays ?

 

A.C : Beaucoup d’actions sont en cours dans ce sens, et nous communiqueront dessus le moment venu. Ce premier partenariat nous permet de mettre un pied dans le marché de la formation au Cameroun avec un partenaire dont la réputation n’est plus à faire.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Articles similaires